Réponse du directeur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

 

Association des Professeurs de Lettres                     Paris, le mercredi 17 décembre 2008

Le Président

 

 

Monsieur Yves PEYRÉ

Directeur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève

 

 

 Monsieur le Directeur,

 

 

C’est avec stupeur que l’APL a appris votre décision de priver les professeurs des lycées et collèges de leur accès prioritaire à la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

Le présupposé, à tout le moins effarant, d’une telle disposition est que ces professeurs n’ont ni à entretenir ni à enrichir leurs connaissances : c’est dire en quelle estime vous les tenez et quel cas vous faites de l’enseignement dispensé aux jeunes Français… Et que dire de nos collègues qui, titulaires d’un doctorat, continuent par choix ou en raison du peu de postes offerts dans les universités, à exercer dans l’enseignement secondaire ? Doivent-ils selon vous renoncer à publier dans les revues et à communiquer dans les colloques ?

Votre décision, Monsieur le Directeur, est un signe scandaleusement décourageant adressé aux professeurs certifiés et agrégés qui s’efforcent de maintenir la tradition humaniste de l’enseignement français ; elle trahit les lieux mêmes dont vous êtes le gardien et dont vous devriez également préserver l’esprit.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes salutations distinguées.

  

  

Romain VIGNEST

 

  

Copie : à M. le Ministre de l’éducation nationale